Yangon

Du 6 au 8 mars 2020

Petit passage dans la plus grosse ville du Myanmar pour quelques jours.

6 mars 2020

La nuit a été de courte durée. Dans le bus, déjà on ne dort pas très bien mais on est arrivés à 4h du matin… 20 minutes plus tard, nous voici devant l’hôtel mais on attend dehors car il n’y a personne à la réception !
Jusqu’à 6h, on aura eu le temps de voir 4 GROS rats (comme Rémi dans Ratatouille), aussi gros que le chat qui leur a couru après et on ne sait pas combien de cafards. Nous sommes dans le quartier historique, mais pas le plus chic. Mais bon, les rats et cafards ne nous choque même plus. Une fois les bagages déposés, nous devons nous occuper jusqu’à 14h car la chambre n’est prête, c’est parti pour la visite de ce quartier.

On a commencé par un petit déjeuner dans une « boulangerie » nommée Paris mais cela ne répondait pas du tout à nos attentes de chocolatines… Tant pis, un cookie, une brioche et un gâteau au chocolat nous ont suffit.

On aura pu arpenter les rues pour voir :

  • La rue des libraires (37th Street), remplie de stands de livres dans de petites échoppes mais aussi directement dans la rue
  • Sule Pagoda : La pagode sur un rond point (5000 kyats l’entrée par personne), qui ne vaut pas vraiment le coup. L’accès est restreint à la cour autour de la pagode, faite en 3 min.
  • L’obélisque sur la place principale
  • Le secrétariat : le bâtiment des Ministres (la seule fois où on nous a pris la température, suite à l’augmentation de la population touchée par le Covid 19)
  • De nombreuses ruelles pour voir des dessins cachés dans des « entre immeubles ». On pensait voir de belles œuvres de street art, mais cela ressemble plus, en majorité, à des dessins des enfants qui y vivent. cela donne de la vie à ces mini ruelles mais n’a pas vraiment de charme, en tout cas, pour nous.
    Pas mal de km puis on est rentrés se poser dans un resto indien dans le quartier. Miam…..

7 mars 2020

Deuxième journée à Yangon, un peu plus loin du centre. On s’est rendu à la gare en Grab (« Uber Local ») pour commencer par le « circular train« . Il s’agit d’un train qui fait le tour de la ville mais en passant par des zones périphériques. On s’est arrêtés au bout de quelques stations pour aller à la Bouddha Tooth Pagoda, où se trouverait une dent du Bouddha. L’entrée étant une fois de plus payante, nous avons décidé de ne pas la visiter, déçus par la pagode de la veille. Mais de dehors elle est quand même magnifique.

Direction le prochain temple en Grab: le Bouddha Couché. Long de 66m, il fait parti de l’un des plus long du Myanmar.

On a réussi à dialoguer (ou plutôt se faire comprendre) avec un homme à l’arrêt de bus pour trouver le bon bus pour notre prochain temple : La Swedagon Pagoda.

Swedagon Pagoda est LA plus vénérée du pays. Elle est entièrement recouverte de feuilles d’or. On y arrive après un repas au bord du lac. C’est l’heure d’une célébration de dons aux moines et nonnes. On voit directement la différence de statut.
Les premiers sont des moines escortés par plusieurs hommes dont un chacun, portant une ombrelle pour les protéger du soleil, un autre portant le sac d’offrandes contenant principalement de l’argent et de la nourriture.
Plus la file avance, plus les hommes se réduisent pour finir par les moines seuls, et en dernier nous retrouvons les nonnes seules suivi des enfants. Les donations sont de tout genre : argent, couverture, épices, lessive, nourriture…
C’est impressionnant de voir autant de personnes donner, et surtout cela se voit que ce sont des gens qui n’ont presque rien mais qui sont tout de même très généreux.

On fait le tour des pagodes. Le monde se réduit mais nous restons car nous attendons le coucher de soleil. Une fois venu, des bougies sont allumées autour de la pagode principale et cela donne une ambiance particulière, assez mystique, qu’on a adoré. Pendant que l’on attendait, un jeune moine est venu discuter avec nous brièvement, en nous demandant notre jour de naissance, qui détermine notre animal que l’on doit vénérer et aller prier. Johann est cochon d’Inde et moi Serpent à 2 têtes. Tout autour de la Pagode, il y a des autels consacrés à chaque jour de la semaine où il faut arroser le Bouddha correspondant autant de fois que l’on a d’années, ou si on commence à avoir pas mal d’années au compteur on peut faire un verre par dizaines et ensuite les unités. Ses explications étaient brèves mais compréhensibles. Il nous a demandé si on voulait le faire mais nous avons décliné par pudeur, mais nous avons apprécié discuter avec lui et en apprendre plus sur sa religion bouddhiste.
Au final, cet endroit est un peu l’unique raison valable pour visiter Yangon, le reste n’était pas transcendant et nous avons trouvé la ville très sale, selon nous.

8 mars 2020

Encore une pause mais on se sent assez fatigués en Birmanie. Plus de 7 mois de voyage et on commence à le sentir. Donc on s’octroie plus de pauses, surtout après le trek à Inle. On en profite pour tester un resto népalais et indien : une tuerie !! Un boui-boui dans lequel on s’est régalés. La cuisine Birmane est très bonne mais l’indienne est délicieuse.

Départ ce soir pour notre dernière destination dans ce pays : Hpa-An !


2 réflexions sur “Yangon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s