Bolivie : notre circuit en 22 jours

Octobre 2019

Un parcours que nous avons du écourté à cause de la situation politique à ce moment là (élection présidentielles mouvementées). On aurait aimé resté plus longtemps et parcourir des régions non explorées. Mais déjà ce parcours nous a rempli les yeux et le cœur de pleins de découvertes.

Le salar d’Uyuni

4 jours
C’est notre porte d’entrée dans le pays. On est en compagnie de Nina et Jp rencontré à San Pedro de Atacama et notre guide Omar. On va passer la frontière tout au sud pour remonter vers Uyuni. Ce road-trip dans le salar d’Uyuni était vraiment intéressant, et on en a pris plein les yeux. On a vu des lagunes colorées, des déserts et surtout des milliers de lamas en liberté !!

Il existe plusieurs sortes de camélidés :

  • La vigogne est sauvage et protégée. La chasse est interdite et les chasseurs s’exposent à de lourdes amendes. Elle est plus petite en proportion et plus élancée. Elle est plus timide et, forcément, assez méfiante. Chaque année, les locaux de réunissent pour tondre cet animal. Ils se mettent en cercle autour d’un groupe pour leur enlever leur fibre, puis les relâchent. Cette fibre est l’une des plus chères, reconnue pour sa qualité et est vendue a de grosses entreprises de luxe (type Chanel).
  • Le lama est l’espèce la plus courante et domestiquée et élevée pour sa viande et sa laine. Il possède un long cou et des oreilles courbées. Sa laine est la plus abondante mais aussi la moins chère. En comparaison avec les 2 autres types de laine, la sienne est de moins bonne qualité, même si elle est hypoallergénique comme les autres.
  • L’Alpaga est une espèce plus petite que le lama mais plus grand que la vigogne, le plus fluffy (tout touffu). L’alpaga est moins sociable que le lama. S’il se sent en danger, il peut cracher et frapper avec ses pattes, plus facilement que le lama malgré sa réputation. Il est surtout utilisé pour sa laine qui peut se vendre assez cher et représente une source importante de revenu pour de nombreuses familles. 

Sucre, capitale historique

6 jours
Sucre appelée aussi  »ville blanche ». Ancienne capitale de la Bolivie, son centre est constitué de bâtiments blancs mais également truffée de voitures digne de Jacky Tuning.

Le parc national de Torotoro

3 jours
Torotoro est un village perdu en plein cœur de la Bolivie. On y trouve des lieux archéologiques comme le  »cimetière de tortues », les grottes de stalagmites/stalactites et des randos. Durant les tours (obligatoirement avec un guide), on se laisse porter par les traces des Dinosaures.

La Paz, capitale administrative

2 jours
La Paz, capitale officielle de la Bolivie. Avec son marché le plus grand d’Amérique latine qui s’étend à perte de vue et ses téléphériques reliant les hauts quartiers avec le centre historique. Ça a été une innovation lors de leur mises en service progressive, à partir de 2014. Une visite précipitée en raison du conflit de l’élection présidentielle sur place.

Copacabana et le lac Titicaca

7 jours
Copacabana, dernière de nos villes Boliviennes située au bord du Lac Titicaca. Nous nous y arrêtons quelques jours pour profiter du cadre et de visiter les lieux dont l’Isla del Sol avant de passer du côté du Pérou.

Budget pour 22 jours

Budget prévisionnel : 27€/jour/personne

Premier pays où on est dans le mille avec 26€/jour/pers. Malgré l’excursion organisée dans le salar, on est arrivés à rentrer dans le budget et on est plutôt fiers. On a réussi à respecter car la vie coûtait moins cher qu’annoncé.

Les spécialités culinaires

  • salteñas : empanadas plus lourdes
  • papa rellena : boule de purée fourrée à la viande hachée et parfois panée être frite
  • pastel de choclo : sorte de hachi-parmentier au mais
  • trio spécial pâtes riz patates
  • truite au lac Titicaca
  • pommes de terre : il y en a à chaque repas, ou du riz
  • quinoa
  • ají de tout
  • chicharrón : toute sorte de viande/poisson frite
  • soupes : à l’entrée de chaque repas, voire même au petit déjeuner
  • chicha : jus de mais
  • chocolat breick : seul chocolat fait en Bolivie avec du Cacao bolivien

Petit récap:


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s