Puerto Escondido

Du 4 au 9 février 2020

Le coin du chill et du surf par excellence. Un lieu parfait pour les activités que nous avons prévu : rien !

Le concept de vacances en tour du monde

On sait que ça peut paraître bizarre voire totalement paradoxal de parler de vacances alors que nous sommes en tour du monde. Mais nous avons réalisé, à notre grande surprise, il y a peu de temps, que nous n’étions pas en vacances. Pourquoi ? Cela fait maintenant plus de 7 mois que nous sommes partis à la découverte du monde. Notre soif de le découvrir nous amène à bouger sans cesse. Par là, on entend qu’on va de ville en ville, on visite, on se pose (des fois) mais c’est pas assez. Et nous commençons à ressentir la fatigue donc une chose s’impose : se poser et ne pas faire grand chose avant de nous diriger à Oaxaca. Puerto escondido s’avère être un lieu parfait pour ça. Nous avons qund même fait quelques petites choses…


Pour la suite, il va falloir qu’on prenne encore plus le temps pour nous, apprendre à laisser des visites de côté quitte à reprogrammer des séjours dans certains pays. Mais on aime tellement découvrir et apprendre de nouvelles choses…

Le yoga

Quoi de mieux qu’une semaine de repos pour se remettre au yoga. On a même changé d’hôtel pour avoir les séances directement au sein de l’hôtel et en finir avec les puces de lit…

Ça a été l’occasion de tester le SUP Yoga, du yoga sur une planche de paddle sur la piscine. C’était bien drôle, mais difficile de rester stable quand même.

Voir les couchers de soleil

Au choix : depuis la plage ou le rooftop de l’hôtel…

Libération de bébés tortues

ViveMar est une association vivant grâce aux dons et à ses volontaires. Chaque jour, au lever du jour, ils sillonnent les 27km de plage afin de récupérer les œufs des tortues pour les mettre en sécurité jusqu’à l’éclosion. Les œufs sont placés sur la plage, dans des nids artificiels, dans un environnement protégé des prédateurs et de la contrebande. Tous les jours, ils organisent les libérations des tortues qui ont éclos selon des consignes précises.

Tous les jours, à 17h, sur la plage Bacocho, l’association accueille toute personne voulant les aider contre une participation de 100 pesos. On commence par une trentaine de minutes d’explications sur la vie de la tortue avec les consignes. On ne doit pas toucher les bébés tortues, c’est pour cela qu’ils nous les donnent dans des noix de coco. On les dépose délicatement sur le sable et on les laisse faire, on ne les aide pas à avancer plus vite par exemple. Les photos doivent être prises sans flash car à 1h de vie, elles ne sont pas prêtes aux lumières artificielles et cela peut leur causer des dommages visuels.

Les volontaires restent vigilants aux nids d’incubation car quand ils voient le sable bouger c’est que les tortues essaient de sortir. Ils les aident à sortir du sol ce qui garantit un taux d’éclosion avec des tortues en vie de presque 100%.

Nous avons eu la chance de pouvoir en libérer 3 😍 ! On a fait attention à ne pas les toucher pour éviter de mettre notre odeur et de les brutaliser par inadvertance. Pour les libérer, nous allons à une dizaine de mètres de l’eau pour respecter au maximum la nature et les laisser faire.

Sur la soixantaine de tortues libérées, déjà 5-6 se sont fait pêcher par les oiseaux et seulement 5% survivront…

Le saviez-vous ?

La période d’incubation pour les œufs de tortues se situe entre 45 et 60 jours en fonction des espèces.
La température des œufs lors de l’incubation définit le sexe des tortues :
– moins de 29°C : tortues mâles
– entre 29 et 31°C : mâles et femelles
– plus de 31°C : tortues femelles. Actuellement à cause du réchauffement climatique, il y a plus de femelles, ce qui génère un déséquilibre.

La tortue est une espèce en voie d’extinction et malgré les efforts des associations / refuges, seulement 5% des bébés tortues arrivent à survivre jusqu’à l’âge adulte.

Jusqu’à l’âge de 1-2 ans, les tortues restent dans les eaux proches avant d’avoir la force nécessaire pour voyager à travers les courants marins aisément. C’est exactement comme on peut le voir dans le film Némo lorsque les tortues se laissent porter par ce flux marin.

A 15 ans et grâce à un GPS interne ultra performant, les tortues reviennent sur le lieu de leur naissance pour déposer à son tour ses œufs. On dit que c’est une espèce philopatrique, c’est à dire qu’elle revient instinctivement à l’endroit où elle est née.

En 50 ans le nombre d’espèces de tortues est passé de 35 à 8 seulement. Les 8 sont présentes encore au Mexique dont 4 vers Puerto Escondido.
La golfina est celle qu’on a libéré aujourd’hui. C’est la plus commune et la plus petite.

Nager avec les tortues

Nous sommes allés nous détendre sur une plage à côté de Puerto Escondido. Mais ce n’est pas tout ! On a eu la chance pour pouvoir nager avec des tortues en toute tranquillité. Nous avions l’impression que personne ne savait qu’elles étaient là car on devait être 4 avec un masque et un tuba (tant mieux pour elles). Elles n’ont vraiment pas peur de nous et vivent leur vie sans se soucier de nous, si l’on reste au dessus d’elles sans bouger. C’était vraiment un moment magique !!

Autour de Puerto Escondido

Mazunte

Un jour, on s’est quand même chauffé à quitter la ville pour découvrir ses alentours. On a donc pris un colectivo pour Mazunte, à une heure de là.

C’est un petit ville avec une ambiance plus cool, hippie que Puerto Escondido. On a de suite adhéré ! On s’est posé sur la plage pour bronzer un peu (pas trop d’efforts quand même). Ici, il est plus facile de passer les vagues pour aller se baigner mais il y a quand même du courant.

En fin d’après midi, en voulant sortir de la plage, on s’est rapproché d’un attroupement (curieux). C’était des gens qui venaient relâcher des bébés tortues. Ça ressemblait à la même expérience que nous, sauf que quand on rentre dans le parc (on a suivi les gens même si on n’avait pas le droit, mais on s’en est rendu compte trop tard), c’est un zoo, avec un bassin contenant 3 grosses tortues et on voit plein de mini bassins au loin. On ne peut pas juger juste sur ces observations mais cela ne nous a pas trop inspiré…

Les autres choses à faire

  • Faire du surf
  • Aller jusqu’à la plage de San agustinillo, Après Mazunte
  • Tester la plage nudiste à Zipolite
  • Faire un tour de bateau pour aller voir les dauphins et baleines si on a de la chance
  • Passer un ou deux jours à Chacahua, un village recommandé par les copains mais on a préféré chiller cette fois-ci.

2 réflexions sur “Puerto Escondido

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s