Torotoro – Cochabamba

Amérique latine, Bolivie

Du 21 au 23 octobre 2019

Nous n’avions pas prévu d’aller visiter ce parc naturel, mais d’autres voyageurs nous l’ont conseillé donc on s’est dit « pourquoi pas ! »

Après 6h de bus, nous arrivons à Cochabamba. Depuis le terminal, il faut prendre un taxi pour aller à l’arrêt de colectivo qui va à Torotoro. Puis, on a encore 4-5h de « route » avant d’arriver à cette ville perdue au milieu des montagnes

Première étape : le bureau des guides

Nous prenons des informations pour savoir quelle rando à faire durant notre séjour. On apprend qu’on est obligé de faire toutes nos randos avec un guide… Pour pouvoir faire un circuit, il faut se rendre à 7:30 au bureau pour la constitution des groupes pour une sortie à la journée, ou à 13:30 pour les demi-journées.

De plus, il faut s’acquitter du ticket d’entrée pour le parc qui donne l’entrée à plusieurs sites, durant 4 jours.

Cimetière de tortues

Pour notre première après-midi personne n’est dispo pour une rando donc nous décidons de nous rendre au cimetière des tortues avec Lliana, une slovaque rencontrée sur la route.
Ce serait le seul endroit que nous pouvons visiter sans guides, même si à l’entrée, il y a un gros panneau indiquant « interdiction sans guide ». Pourtant l’accès est vraiment facile, il n’y a qu’une route qui relie la ville au site, 3km plus loin.
Arrivés là-bas, première surprise, une petite de 10 ans tient la caisse du musée et du parc avec sa sœur et son frère. Deuxième surprise, la visite se fait par les enfants de 5 ans… Lunaire la visite ! Ils déterrent un peu les  »fossiles » à mains nus pour nous les montrer, normal ! Du coup, on n’a de gros doute sur l’authenticité des fossiles…

Ciudad de Ittas – Umajalanta

Le matin, nous faisons un petite rando à la Ciudad de Ittas (« la ville de pierres »), situé à environ 20 km de Torotoro et anciennement submergée. Elle offre une très belle vue sur les montagnes environnantes. C’est un véritable labyrinthe où certaines roches peuvent atteindre 20m de hauteur.

L’après-midi, place à la spéléologie dans la grotte d’Umajalanta ! C’est une première pour nous et l’expérience fut vraiment cool ! Un voyage de 2h dans la grotte la plus profonde de Bolivie, au milieu des stalagmites et stalactites. Mais également, nous sommes passés par moment par des endroits assez étroits. Mieux vaut ne pas être claustrophobe, comme en atteste certaines photos !

El Vergel

Le dernier jour, nous faisons une dernière rando un peu plus sportive pour nous rendre sur le mirador du canyon avant d’y descendre ! 350m de haut, plus de 900 marches !

Le paysage est vraiment impressionnant ! Arrivé au fond du canyon, nous faisons environ 500m pour arriver à la cascade El Vergel vraiment paradisiaque (même si il n’y a pas énormément d’eau vu que ce n’est pas la saison des pluies) ! On peut se baigner dans la cascade mais vu la température du jour, on s’abstient !

Toutes les bonnes choses une fin ! Après l’aller, le retour ! Tout ce qui a été descendu doit être à présent remonter… Après une bonne séance de rando, place à la douche et au repas avant de partir pour Cochabamba !

Cochabamba

Du 24 au 25 octobre 2019

Petit passage express par Cochabamba, ville la plus dangereuse de la Bolivie selon les Boliviens mais c’est un arrêt obligé pour aller à La Paz, la capitale. Nous ne savons pas à quoi nous attendre étant donné les tensions actuelles du pays.

Petit rappel:

Morales (le président) a réécrit la constitution du pays pour pouvoir se représenter contre l’avis du référendum citoyen montrant son désaccord à une nouvelle candidature. Donc les élections présidentielles ont eu lieu dimanche et les Boliviens n’ont eu que les résultats jeudi après-midi. Morales sort bizarrement vainqueur dès le premier tour malgré des résultats au début demandant un second tour… La corruption et la fraude par le  »président » Morales sont monnaies courantes. A ce jour, il commence à y avoir un soulèvement de la population mais ce n’est sûrement que le début. La population est littéralement divisée en 2 avec les pro-Morales notamment dans les campagnes et d’origine indigène comme lui, qui le vénèrent et les anti-Morales. Certains habitants parlent d’une potentielle guerre civile, rassurant non ??

Nous arrivons à Cochabamba sans encombre avec une française, Lucyl avec qui nous partageons : un taxi conduit par un papi ayant l’âge de la voiture, l’hébergement et une bière le temps d’un soir.

Nous entendons quelques fois des bruits de pétards durant la soirée et la nuit mais rien d’inquiétant. Le lendemain, la propriétaire de l’hôtel nous averti que c’est compliqué dehors et ne sait pas si on pourra sortir de la ville. Nous sortons pour trouver des informations et à manger. Et là, nous tombons sur des rues désertes, ce qui n’est jamais arrivé depuis qu’on est en Bolivie. Nous trouvons un terminal vide où nous achetons les billets pour le soir car aucun bus ne bouge aujourd’hui à cause des manifestations. Mais, une trêve aurait lieu ce week-end donc nous prenons la décision de nous diriger rapidement vers la frontière entre la Bolivie et le Pérou avant que ça éclate.

Avant de retourner à l’hôtel, pour patienter vu que tout est bloqué, nous essayons un petit resto style français, heureusement ouvert ! On aperçoit sur la route du retour des personnes avec le drapeau Bolivien et un regroupement de personnes, rien de méchant pour l’instant.

Une fois le soir venu, nous allons au terminal, où la vie a repris. Nous confions les bagages à la société de bus mais je n’ai pas confiance en eux. Ils nous ont déjà arnaqué sur le prix des billets en prétextant que le prix est en fonction de l’offre et de la demande, bref. Heureusement que j’ai été méfiant puisque le bus commence à partir sans le gros sac de Pauline ! Imaginez Pauline sans aucune affaire ! Le mec à l’arrivée ne serait pas en vie à l’heure actuelle. Maintenant, qu’on est enfin dans le bus, on attend de voir la suite !

Johann & Pauline

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s