Santiago de Chile

Chili

Du 26 au 29 septembre 2019

Changement d’ambiance et changement de pays. AprĂšs 2 mois en Argentine (😍😍), on a enfin passĂ© la frontiĂšre pour le Chili. D’ailleurs, devinez qui s’est fait contrĂŽler Ă  la douane ?? Je rassure tout le monde, juste le sac y est passĂ©. Une fois les contrĂŽles ok, le Chili nous dĂ©voile des monts enneigĂ©s suivis de paysages verdoyants. Nous qui Ă©tions habituĂ©s Ă  des paysages arides, secs, avec peu de vĂ©gĂ©tations, c’est assez dĂ©paysant. Mais ce fut de courte durĂ©e car direction Santiago de Chile, la mĂ©galopole…

L’hĂŽtel dans lequel nous sommes est une ancienne bĂątisse immense, rĂ©novĂ©e il y a plus de 10 ans. Une hauteur sous plafond impressionnante (environ 6 mĂštres), des moulures, des cheminĂ©es Ă  l’ancienne, des patios et une cour intĂ©rieure avec une piscine. Le seul souci a Ă©tĂ© l’addition plus salĂ©e que prĂ©vue car si on paie en pesos chilien, les hĂŽtels majorent le prix de 19%😭… On ne comprend toujours pas la logique, de payer moins cher si c’est en dollars.

Au cours de notre balade dans la ville, nous sommes tombĂ©s sur une fĂȘte pour la journĂ©e internationale du tourisme ! (Une fĂȘte en notre honneur… Fallait pas !) Ça nous a permis de goĂ»ter des spĂ©cialitĂ©s locales (pastel de papa…), d’admirer des danses locales, avant de reprendre notre promenade vers le marchĂ© central. LĂ , tous les serveurs viennent te chercher pour aller dans leur restaurant. C’est assez usant donc on ressort et on tombe sur un restaurant, au fin fond d’une impasse, ne servant que des plats typiques du Chili ! Bref on s’est rĂ©galĂ© sauf pour le cocktail : le terremoto (qui signifie tremblement de terre). Il s’agit d’un mĂ©lange de vin blanc avec de la glace ananas et du sucre. Sur le papier ça Ă  l’air pas trop mauvais mais en bouche, ça pique.

Ensuite direction le musée des beaux arts. Il est gratuit, comme la majorité des musées de la capitale.

Le lendemain, grosse journĂ©e de prĂ©vu ! Resto vĂ©gĂ© El Huerto, un des meilleurs de Santiago et mĂȘme du Chili ; situĂ© dans un quartier chic, La Providencia Nous sommes allĂ©s dans un marchĂ© local dans le quartier de Providencia. Nous avons trouvĂ© et achetĂ© du vrai fromage français (Style Camembert, Saint FĂ©licien, raclette, tomme…😍😍 Trop bon). Un couple de français a fait venir des fromagers de France pour transmettre quelques mĂ©thodes pour pouvoir faire du fromage au Chili. Il faut avouer qu’il n’ont pas eu tort car le fromage en AmĂ©rique latine c’est pas leur fort et du coup, leurs fromages partent comme des petits pains.

Par la suite, on est montĂ© au sommet du plus haut gratte-ciel d’AmĂ©rique du Sud (300m) aux 61 et 62Ăšmes Ă©tages. C’est tellement haut qu’en s’approchant des vitres, on avait quand mĂȘme un peu le vertige.

Pour admirer le coucher du soleil, on s’est rendu en haut du mont de San Cristobal ou Cerro San Cristobal avec le tĂ©lĂ©phĂ©rique. Le retour s’est fait Ă  pieds, afin d’aller plus vite boire un verre dans un bar Ă  biĂšre. (Oui, notre confort avant tout). SituĂ© dans le Patio Bellavista : un lieu oĂč plusieurs bars/restos son concentrĂ©s et attire plus particuliĂšrement la jeunesse dorĂ©e.

Pour terminer ce petit sĂ©jour, on a fait une visite guidĂ©e du Cerro Santa Lucia proposĂ©e par l’office du tourisme. Santiago est une mĂ©galopole situĂ©e dans une cuvette entourĂ©e de monts et de montagnes (comme les Andes par exemple), donc la pollution est trĂšs importante et on ne distingue que trĂšs peu les Andes. La guide nous explique que c’est permanent et que le seul moment oĂč la pollution se fait moins ressentir est aprĂšs la pluie…

Ensuite on est allĂ© dans une des trois maisons de Pablo Neruda, un poĂšte et politicien trĂšs connu au Chili et ayant eu plusieurs rĂ©compenses et mĂ©dailles françaises. En effet, il a Ă©tĂ© ambassadeur du Chili en France durant plusieurs annĂ©es. En prime, on a droit Ă  quelques petites fautes d’orthographes sur les panneaux qui nous font assez rire. Mais il ne faut pas oublier, qu’avant nous avons mangĂ© le camembert. Et c’Ă©tait une tuerie !

AprĂšs 3 jours dans la capitale, c’est l’heure du dĂ©part pour Valparaiso, 1h30 de bus nous attendent !

Johann et Pauline

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s