Paraty

Amérique latine, Brésil

Du 21 juillet au 25 juillet 2019

Retour sur le continent, après 3:30 de bus (une seule compagnie assuré le trajet : Colitur), on arrive dans un ancien repère de pirates : Paraty. Nous passons notre première soirée à découvrir la ville de nuit. Toutes les maisons sont blanches avec des décorations bleues, vertes, jaunes…On est arrivés le dernier jour de la fête de Santa Rita et on en a profité. Un concert de musiques traditionnelles et des plats locaux étaient servis a des prix défiants toutes concurrence. A défaut de faire des férias cette année, on fait la fête ailleurs ! On a donc testé le yakisoba ; une soupe de légumes, des pâtes et du poulet : un régal.

Jour 1 :

Aujourd’hui c’est repos, on passe toute la journée à la plage de Jabaqurara, à 20 min à pieds du centre. Le soir, on retrouve Lana et Lino, les allemands avec qui on a fait le Pico de Papagaio, dans la même auberge.

Jour 2 :

Cachoiera do Tobogã, à 30 min en bus. C’est une cascade qui tombe sur une énorme roche, faisant un toboggan de vingt mètres avant d’atterrir dans l’eau (Froide évidemment).

Le soir, nous avons fait le Free Walking tour de Paraty en anglais, donc on a compris 2/3 de ce que le guide racontait (Et encore par moment on se rapprochait de 0%). Mais c’était intéressant !
Après les efforts de la journée, on se fait un resto chez Manué Sucos où les hamburgers étaient excellents et le total de la photo nous a coûté 11€, de quoi donner envie de manger plus souvent dehors.

Jour 3 :

On ne peut pas aller à Paraty sans passer une journée aux alentours de Trindade. Ce petit village, avec une seule rue principale, abrite les plus belles plages du coin. On a donc pris un mini-bus pour 1h de trajet dans les collines et tous entassés dans le véhicule. Les premiers montés sont assis et les autres s’entassent debout.
On a commencé par une petite rando dans la forêt pour atteindre Pedra que Engole, une cascade formant une piscine naturelle. La suite, c’est 45 min à redescendre et traverser deux plages pour atteindre le spot de la journée : la piscine naturelle de Cachadaço. Elle est formée par de gros rochers encerclant la plage où l’eau salée s’engouffre et permet de se baigner dans un espace sans vague. C’est un lieu idéal pour apercevoir des petits poissons et des crabes sur les pierres. Ici, pas vraiment de sable pour se poser, il faut escalader et réussir à se faire une place sur les roches.
En parlant d’escalade, Johann s’est baladé sur les roches avec les allemands mais vers la fin du parcours il s’est retamé comme une m***** entre 2 roches. Résultats de la balade : petite plaie aux pieds, écorchures au genou, coude et fesse gauche et pour finir un bon petit coup sous la mâchoire. ( Il a les dents solides !)

Pauline

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s