Sao Paulo

Amérique latine, Brésil

Du 25 au 26 juillet 2019

Passage furtif dans la ville pour seulement 24h. Nous avons fait le choix de ne pas visiter la ville en profondeur, on a préféré rester plus longtemps à Paraty et privilégier notre séjour à Iguazu.

Après 5h de bus depuis Paraty, on arrive à la plus grosse station de bus de la ville. C’est une vraie fourmilière. Il y a tellement de monde que la connexion wifi n’est pas assez forte pour tous. Ce nous ravi au plus haut point… On a tout de même bataillé pendant 40 min, en essayant plusieurs coins de la gare pour enfin avoir le wifi et commander un Uber : en vain. On s’est donc résolu à prendre le métro pour 40 min au lieu de 13 min en voiture… Il faut savoir que le prix du ticket de métro varie en fonction des stations de métro, on ne le savait pas mais la différence n’est pas énorme ! Heureusement qu’on à Maps.me qui nous permet de nous localiser et calculer des itinéraires sans aucune connexion.

Petit point culture, Sao Paulo est la ville la plus grande du continent américain. Elle compte 12,18 Millions d’habitants sur une surface de 1500km². En gros, elle fait 15 fois Paris (petit joueur) ; de quoi donner le vertige.

L’auberge dans laquelle nous dormons cette nuit nous a été recommandée par une fille qui a déjeuné avec nous la veille. L’hostel Alice, dans le quartier Vila Madalena, nous fait presque regretter notre court séjour, c’est le quartier bohème de la ville. (Pour ceux qui connaissent, ça nous à fait penser au quartier Croix Rousse à Lyon : bobo, quinoa, café latte ou macchiato). On est, certes, dans un dortoir mais il dispose d’une cour intérieure avec des hamacs et de sa propre boulangerie vegan (qu’est ce que je vous disais…). La localisation est parfaite car elle regroupe nos deux objectifs : à 5 min de l’hébergement de Max et dans le même quartier que la Batman Alley.

Le soir, Max, en séjour ici durant un mois, nous amène dans un quartier animé pour manger. (C’était très bon mais un peu cher comparé au reste des restos. Un conseil, s’il n’y a pas de prix indiqué dehors sur une carte ou ardoise, fuyez bande d’inconscients !) Plus tard, il nous fera profiter d’une vue imprenable sur la ville de nuit.

Le lendemain, avant de prendre notre bus à 15:30, on prend le temps d’aller à la Batman Alley. Cette avenue a les murs remplis de graffitis et œuvres de street art. On n’est pas déçu de notre unique attraction.

On a même pu faire des courses dans un petit magasin de producteurs où une hôtesse de caisse parlait français… Ce qui est plutôt rare ici.

Ici, pas de sensation d’insécurité comme on a pu avoir à Rio, alors que les mises en garde sont tout aussi présentes.

Ce petit passage à Sao Paulo nous a bien plu mais nous confirme encore plus que la ville c’est bien mais la campagne c’est mieux !

Bye-Bye Sao Paulo

Pauline

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s