Rio de Janeiro

Amérique latine, Brésil

Du 12 juillet au 16 juillet 2019

Que dire sur Rio ? Cette ville vend du rêve entre le Corcovado, le Pain de sucre, les plages ; mais pas pour nous apparemment. 
Pas de coup de cœur pour cette ville, sûrement un certain sentiment d'insécurité assez constant. C'est la première fois pour nous que nous retirons de l'argent en plus en prévision de se le faire braquer (juste au cas où, rassurez-vous).
Cependant, elle vaut le détour et est appréciée de bien de gens que nous avons rencontré. On a quand même vu des choses incroyables ! 

Petit déroulé de notre séjour à Rio

Jour 1 :

  • La fameuse plage d’Ipanema : une eau turquoise, quelques vagues et une vue sur les îles environnantes. Sans oublier les nombreux vendeurs de tout et n’importe quoi (lunettes, maïs, açaï, boissons, crème solaire, crevettes, fromage, serviettes, chaises etc.);
  • Petit passage le long du lac Rodrigo de Freitas pour finalement arriver à l’activité de l’après-midi. Au détour nous avons aperçu un petit singe trop mignon qui mangeait une coco. On a vraiment l’air de touristes quand on s’émerveille devant ce singe alors que tout le monde passe devant sans s’en soucier ;
  • Le jardin Botanique. Après une courte hésitation, nous avons finalement décidé de le faire et on n’a pas été déçu. Un point de vue sur le Corcovado, des plantes de toutes origines et un havre de paix au beau milieu de la ville.

Jour 2 : Notre coup de cœur dans la ville

  • Première étape : prendre le tramway typique depuis Carioca (Oh oui Youpi !! Dansons la Carioca !).
  • Arrêt à Largo do Curvelo pour visiter le Parque das Ruinas. (Je précise qu’on a loupé l’arrêt initialement prévu… Il faut demander l’arrêt quand on veut. Ne lisant et ne parlant pas portugais, on a fait nos moutons et on a suivi les personnes qui descendaient). L’attraction principale est la maison avec le belvédère. Le point de vue offre une vue magnifique sur la ville de Rio de Janeiro et la baie de Guanabara. 
  • Situé dans le quartier de Santa Teresa, nous avons repris le tramway pour arriver au niveau de la Travessa das Escadinhas de Santa Teresa. Ce sont les photos avec les marches peintes. On les a monté et nous nous sommes retrouvés par hasard en haut de l’Escadaria Selarón : les marches connues pour leurs couleurs flamboyantes. Au vu du nombre de personnes présentes, nous en avons descendues quelques unes et en nous retournant, nous avons vu les mosaïques (nous avons vu des mosaïques françaises comme hossegor, stade toulousain, michelin etc.) si caractéristiques. Un coup de chance d’arriver par le haut de cet escalier car en arrivant en bas, il y avait une file d’attente pour pouvoir se prendre en photo sans personne ou plutôt moins de monde autour ; alors qu’en haut, ils étaient que pour nous !!
  • Pour la fin de journée, nous avions prévu de faire le Pain de Sucre, nous avons donc traversé une bonne partie de la ville à pieds pour arriver à temps pour le coucher de soleil (Aïe les pieds). Arrivés devant le guichet, le prix annoncé était deux fois celui vu sur les sites internet donc nous n’avions pas assez de liquide, et nous avions eu la bonne idée de laisser notre CB en sécurité au Airbnb. Conclusion : on est resté en bas, on a regardé le téléphérique partir sans nous mais on a profité du coucher de soleil sur la plage (qui était plutôt pas mal au passage). Johann a noyé sa frustration dans la dégustation d’un milho verde (maïs entier bouillie, qui était aussi plutôt pas mal au passage).

Jour 3 :

  • Petite balade matinale dans le centre (qui s’est rallongée un peu vu qu’on s’est trompé de direction). On a fait le tour du Museu do Amanhã. L’extérieur vaut le détour et donne une sensation de quiétude dans l’effervescence du quartier d’affaires avec la piscine et le son de l’eau en continu.
  • Faire enfin l’ascension de Pain de sucre. Nous y sommes allés en fin d’aprem pour profiter du coucher du soleil (17h : c’est l’hiver même s’il fait 25-30°C). Les couleurs dorées sur les flancs de collines, le Corcovado en fond… Enfin, lorsqu’il n’était pas caché par les nuages. On a eu la chance d’apercevoir la ville de nuit = Magnifique ! Pour l’anecdote : juste avant de redescendre, quand les nuages encerclaient le sommet du Pain de Sucre, la plupart des touristes se prenaient en photo avec le brouillard en fond (au lieu de Rio). Ça nous a bien fait rire et on s’est rendu compte qu’on avait eu de la chance, sinon peut être qu’on aurait fait pareil (ou pas !).

Pauline et Johann

2 réflexions sur “Rio de Janeiro

  1. C’est tellement magnifique ! J’adore lire vos petites aventures 😍 Bon ok il est presque 4h du matin ici, mais pour ma défense je suis de nuit et tout le monde dort ici. Pleins de gros bisous !! ❤️❤️❤️

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s